Les fondamentaux et l'anatomie du web

Prenez bien soin de maitriser les notions , concepts et méthodes abordés dans cette partie du cours.

5. Les logiciels de conception

5.2. Ressources graphiques et police d’écriture

Lorsque vous créez des maquettes détaillées de conception de site, vous devrez incorporer des actifs de photographie, des boutons et des icônes, un faux texte (nous expliquerons pourquoi) et vous devrez utiliser des polices au-delà de celles qui sont installées par défaut sur votre ordinateur. Ci-dessous, vous trouverez une liste de ressources en ligne pour ces actifs créatifs :

Médias de stock

Les meilleures sources de stock peu coûteux de photographies, d'illustrations, de vidéo et d'audio sont iStockphoto et shutterstock. Leurs bases de données d'actifs créatifs grossissent chaque jour en raison des concepteurs amateurs et professionnels, des musiciens et des photographes qui téléchargent leur travail et reçoivent des droits d'auteur lorsque des concepteurs tels que vous choisissent et utilisent leurs biens.

Les polices en ligne

Une autre des ressources favorites en ligne est fonts.googlecom. Vous pouvez chercher les polices à l'aide d'adjectifs communs tels que « moderne » ou « dessiné à la main », ou vous pouvez trouver les polices par style tel que « sans serif ». Le moteur de recherche qui apparaît vous permet de raffiner encore plus vos critères de recherche, et même mieux, de taper votre propre texte pour voir à quoi ressembleront vos gros titres.

Texte grec

En développant des structures filaires et des maquettes détaillées de design, vous n'incluez
jamais un texte réel, ou une « copie » comme elle est appelée. Les auteurs assignés à un projet de site génèrent habituellement une copie sous la forme de documents Microsoft Word. La copie n'est placée dans le site web qu'après avoir été revue, corrigée et approuvée. La copie est généralement placée directement dans une base de données contournant l'ensemble des maquettes visuelles détaillées.

Essayer de raffiner et de modifier une copie dans des outils logiciels graphiques au cours du processus de conception n'est pas une pratique efficace. Non seulement les concepteurs ne sont habituellement pas les auteurs, mais vous ne voulez pas que le processus créatif visuel soit entravé par des essais de découverte de titres incisifs et de corps de copie informatif.

Donc, ce qu'utilisent les concepteurs est un faux- texte appelé (injustement, puisque c'est du latin !) « Texte grec » en anglais, ou encore « lorem ipsum », en tant qu'élément de substitution pour le corps de copie de leurs maquettes détaillées. Les concepteurs utiliseront une copie réelle pour les éléments de navigation et pour les principaux titres pour que les membres de l'équipe et les clients puissent mieux évaluer le design de la page, mais il doit être clairement affirmé que ce texte n'est pas final et qu'il n'est présent qu'à des fins de visualisation.

Une excellente ressource en ligne pour générer du faux-texte se trouve à http://www.lipsum.com/